CCAM

CCAM / Scène Nationale de Vandoeuvre

Esplanade Jack Ralite, Rue de Parme

54500 Vandœuvre-lès-Nancy

Tél 03 83 56 83 56

Plongée #05 The Necks

Qui sont les Necks ? Un trio de jazz qui a pris le grand large au fil des années ? Un groupe de post-rock d'un raffinement rare ? Un des plus beaux ensembles d'improvisateurs aujourd'hui en exercice ? L'addition de trois talents individuels hors normes ? Une aventure musicale collective d'une exceptionnelle longévité qui a témoigné l'intelligence de ne jamais s'endormir sur ses lauriers ? Ceux que le New York Times qualifia de "greatest trio on Earth" sont probablement un peu tout cela à la fois et les accueillir lors de la 35e édition de Musique Action fut pour nous un bonheur et une fierté.

Cette Plongée a pour objet de faire découvrir plus largement leur musique et la richesse de leur parcours. Et il ne s'agit ici que de transmettre le plaisir qu'il y a à écouter cette musique et la beauté qui en émane. Rien d'autre que le plaisir.

The Necks a été fondé en 1987 à Sidney par le pianiste Chris Abrahams, le batteur Tony Buck et le contrebassiste Lloyd Swanton. Depuis lors, la composition du groupe n'a jamais varié. Chacun a enrichi son spectre musical. Tony Buck a largement enrichi sa batterie de nombreuses percussions et joue de la guitare électrique, Chris Abrahams de l'orgue Hammond et Lloyd Swanton de la basse électrique. 

En 1989, The Necks a publié son premier album, intitulé Sex. Il s'agit d'un unique morceau de 56 minutes d'un dépouillement et d'une maîtrise remarquables. Piano, basse, batterie, pas d'autres instruments pour un trio qui puise dans le jazz avec un groove solidement affirmé et une absolue liberté laissée à Chris Abrahams pour poser les notes de son piano sur cette charpente. Puis, comme ce sera souvent le cas avec The Necks, tout est question de dérive infinitésimale, de motifs qui s'altèrent insensiblement pour générer une impression d'infini. Sex constitue la première grand œuvre du trio et ne semble pas avoir pris une ride plus de trente ans après sa publication.

Quelques années plus tard, The Necks a rendu compte des expériences que constituent les concerts du groupe, totalement improvisés sans que soient échangées concertations ou consignes préalables entre les trois musiciens. à travers une somme intitulée Athenaeum, Homebush, Quay & Raab. Il s'agit de quatre concerts enregistrés entre 1999 et 2001, dont les deux premiers Athenaeum et Homebush constituent de pures merveilles.

En 2003 parait Drive by qui marque un virage dans le parcours du groupe. L'orgue Hammond de Chris Abrahams donne la couleur dominante d'un album où l'on entend parfois résonner quelques samples et sons électroniques. Drive by avec son paysage mouvant et son rythme époustouflant a considérablement étendu le public de The Necks.

En 2011 parait Mindset, qui comporte deux titres, dont Rum Jungle, une pièce très rythmée d'un théâtralité marquée qui constitue une nouvelle évolution dans l'univers sonore de The Necks.

En 2015, parait Vertigo, un album d'une seule pièce, plus expérimentale dans laquelle résonnent parfois les distorsions de la guitare de Tony Buck.

En 2017 parait Unfold, un album composé de deux disques vinyles dont les faces ne sont pas numérotées, laissant à l'auditeur le choix de construire le parcours qu'il souhaite. Unfold marque à un retour à un son plus classique, privilégiant une forme de pureté de la texture sonore.

Body, publié en 2018, frappe par la capacité du groupe à se situer là où ne l'attend pas. Body se compose d'une pièce unique qui se découpe en plusieurs parties dont l'une est traversée par une partie de guitare électrique d'une puissance que n'auraient par reniée les Swans de Michael Gira. On notera d'ailleurs que quelques temps plus tard, ce dernier fit appel à The Necks pour prendre part à l'enregistrement de Leaving Meaning.


En plus de trente ans, The Necks a su présenter de nombreux visages, se renouveler sans se renier. Les concerts du groupe constituent des rituels d'une intensité rare. Pour clore cette Plongée nous vous proposons de découvrir la captation du concert donné en 2017 chez nos amis du Festival Météo à Mulhouse.


×