CCAM

CCAM / Scène Nationale de Vandoeuvre

Esplanade Jack Ralite, Rue de Parme

54500 Vandœuvre-lès-Nancy

Tél 03 83 56 83 56

Théâtre / Marionnette /

Reporté // Battre encore

Cie La Mue/tte

Tous publics

mar 12 janvier - 19:00

mer 13 janvier - 19:00

jeu 14 janvier - 19:00

ven 15 janvier - 19:00

Dès 14 ans

Durée: 60 min

Tarif adulte : De 03 à 12 €

achetez vos places

Les établissements culturels étant fermés jusqu'à fin janvier, cet événement est reporté à une date ultérieure. En savoir plus

Marionnette / Féminisme

Coproduction CCAM / Un spectacle présenté en partenariat avec La Manufacture, CDN Nancy Lorraine.

Trois femmes interprètes, trois hommes marionnettes. Entre décors évanescents aux polychromies suggestives, marionnettes portées et danses de salon, Battre encore interroge et métamorphose le jeu des dominations. La Mue/tte s’inspire du destin tragique des sœurs Mirabal, victimes de l’ordre patriarcal dans les années 1960. Elles deviennent les figures de proue puissantes et intemporelles de toutes les femmes, de tous les hommes, pour la justice. De la violence s’envole une pulsation joyeuse et dansante qui aide à combattre côte à côte. Le temps d’une danse macabre, la sororité réveille la poésie de la lutte. Battre encore, ce cœur qui pulse quoiqu’il advienne.

Depuis plusieurs années, les marionnettistes abordent tous les sujets, y compris les plus graves et les plus polémiques. La compagnie La Mue/tte tisse des pièces qui cheminent entre chien et loup et explorent aussi bien les pages sombres de l’Histoire que les ambiguïtés de l’âme humaine.
Parmi les points de départ de Battre encore, on trouve l’histoire tragique des sœurs Mirabal. Ces trois femmes figurent au nombre des victimes du dictateur dominicain Rafael Trujillo et de ses milices. Par delà le destin de ces martyres de la violence politique se pose la question de la résistance qu’elles ont opposée à un homme qui se comportait comme un prédateur sexuel sanguinaire.

Delphine Bardot a choisi de mettre en scène l’endroit du rapport de force et de pouvoir entre le féminin et le masculin, là où se noue la question de l’égalité entre femmes et hommes. Ces marionnettes et ces corps narrent une fable tragique qui n’appartient pas à un passé révolu. Au contraire, Battre encore vient heurter de plein fouet l’actualité de notre époque où, malgré les déclarations de principe, la domination masculine conduit encore trop souvent à la mort.

Direction artistique : Delphine Bardot, Santiago Moreno • Écriture : Delphine Bardot • Co-mise en scène : Delphine Bardot, Pierre Tual • Création musicale : Santiago Moreno • Interprétation : Delphine Bardot, Amélie Patard, Bernadette Ladener.

Dramaturgie : Pauline Thimonnier • Conception lumière : Joël Fabing • Création lumière et régie : Charline Dereims • Costumes : Daniel Trento • Conception et réalisation des marionnettes : Delphine Bardot, Santiago Moreno et Lucie Cunnigham • Scénographie : Delphine Bardot, Carole Nobiron et Daniel Trento • Production et diffusion : Claire Girod assistée d’Aurélie Burgun • Communication : Sandrine Hernandez • Coproduction : La Manufacture, CDN Nancy-Lorraine / CCAM, Scène nationale de Vandoeuvre / La Méridienne, Scène conventionnée de Lunéville / Transversales, Scène conventionnée de Verdun / Le Sablier, Pôle des Arts de la Marionnette en Normandie / Scène Conventionnée Orne Lorraine Confluences • Pré-achats : Le Mouffetard, Théâtre de la Marionnette de Paris • Accueil en résidence : Le LEM, Lieu d’Expérimentation Marionnette de Nancy / Le Théâtre de la Source de Tomblaine.

Battre encore a reçu le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles Grand Est. Ce projet a bénéficié de l’aide de la Ville de Nancy. La compagnie La Mue/tte est soutenue par la Région Grand Est pour la période 2019-2021.

Aller plus loin

> En visitant le site de la compagnie

×