CCAM

CCAM / Scène Nationale de Vandoeuvre

Esplanade Jack Ralite, Rue de Parme

54500 Vandœuvre-lès-Nancy

Tél 03 83 56 83 56

Philosophie

Le Centre Culturel André Malraux est un établissement culturel dédié aux langages et aux pratiques artistiques d’aujourd’hui. Depuis deux décennies, le label «  Scène Nationale  » lui a été attribué par le Ministère de la Culture. Convaincu que les artistes d’aujourd’hui ont une aptitude et une légitimité particulières à s’adresser aux citoyens d’ici et de maintenant, le CCAM soutient la création et met en œuvre la diffusion d’un répertoire contemporain. Structure généraliste, le CCAM promeut une grande variété de disciplines artistiques : de la musique à la photographie, de la danse à la marionnette, du théâtre à la bande dessinée en passant par les arts plastiques.

Ses saisons sont rythmées par des temps forts aux premiers rangs desquels :

> le Festival Musique Actionfondé en 1984 et consacré aux musiques de création,

> Wonderlandun temps fort polymorphe destiné à faire goûter la création contemporaine au jeune public, 

> Ce qui nous agite, un espace qui conjugue la réflexion et le sensible pour aborder sans prosélytisme une thématique de société.


Rêver à hautes voix

« Ceux qui rêvent éveillés ont connaissance de mille choses
qui échappent à ceux qui ne rêvent qu'endormis »

Edgar Allan Poe, Eleonora (1841)

L’ampleur de la crise qui secoue le monde aujourd’hui nous invite à le repenser dans l’espoir de pouvoir le refonder durablement. Ceux qui nous ont précédés ont beaucoup donné pour imaginer à ce pays un avenir à la hauteur de leurs aspirations et de la devise qui orne nos mairies. Cela s’est traduit par la création des services publics et des mécanismes de solidarité que nous connaissons. Malheureusement, réforme après réforme, renoncement après renoncement, une part importante de ce qui fait notre République a été durablement érodée.

La terrible épreuve qui nous frappe, nous indique très probablement que nous sommes parvenus au terme du chemin des renoncements. Nous devons désormais défendre avec vigueur ce que nous considérons faire société et civilisation. Nous nous devons à nous-mêmes, à ceux qui nous ont devancés et à ceux qui viendront après nous, de refonder notre rapport à l’autre et à notre planète.

Dans cet esprit, à l’échelle de notre Scène Nationale, nous réaffirmons aujourd’hui les valeurs qui nous habitent. En premier lieu, nous sommes un service public. Nous héritons du décret du 24 juillet 1959 qui fonda le Ministère des Affaires Culturelles. Nous portons même le nom de celui qui le premier assuma cette responsabilité. Nous en sommes fiers. Infiniment reconnaissants et fiers.

Nous savons les artistes et leurs créations indispensables à notre société. Ils bousculent les idées reçues, modifient les perceptions et sont porteurs d’un trésor parmi les plus précieux qui puissent être : l’émotion poétique. 

Nous concentrons avec curiosité et bonheur une part importante de nos efforts pour que la vie artistique du CCAM reflète toujours mieux la richesse de la diversité culturelle de notre pays. Nous affirmons la nécessité d’instaurer une égalité réelle entre femmes et hommes. Et nous nous appliquons cette exigence à nous-mêmes en tendant toujours plus vers la parité dans la programmation. 

Nous modifions nos façons de travailler et d’agir pour les rendre toujours plus respectueuses à l’égard de notre planète, parce que nous savons les enjeux environnementaux désormais impérieux et incontournables. 

Nous désirons que les établissements culturels, à commencer par le nôtre, soient des lieux de vie pleinement ouverts aux citoyens, des cœurs battants de la démocratie où l’on se rencontre, où l’on échange et où l’on refait inlassablement le monde. 

Nous défendons encore et toujours l’irréductible beauté d’un art qui s’invente au présent. Nous portons un amour immodéré aux créateurs de réalités insensées, aux interprètes lumineux, aux regards acérés qui renversent nos certitudes.

La situation actuelle nous amène à scinder la saison 2020/21 en deux parties qui se complètent pour former un tout. La première s’étend de septembre à décembre 2020, la seconde de janvier à mai 2021 (à découvrir dès le mois de décembre). Mais surtout et aujourd’hui plus encore que jamais, nous vous convions à découvrir et partager nos mondes parallèles et à vous joindre à nous, pour que nous puissions tous ensemble rêver à hautes voix.

Juin 2020

×