Retour à la liste
<- Saison 2015-2016  Saison 2016-2017 Saison 2017-2018 -> 
|< << >> >|
Mercredi 25 Janvier 2017

Théâtre FALK RICHTER, CIE MAVRA
Play Loud
Mardi 24 Janvier 2017 à 20 H 00
Mercredi 25 Janvier 2017 à 20 H 00
Jeudi 26 Janvier 2017 à 19 H 00
Vendredi 27 Janvier 2017 à 20 H 00

Durée : 1h30

de : Falk Richter
mise en scène : Jean-Thomas Bouillaguet
traduction : Anne Monfort
avec : David Bescond, Jérémie Gasmann Fabio Godinho, Emeline Touron (distribution en cours)
scénographie : René Maury
création musicale : Reno Daniaud
lumière : Vincent Dono
costumes : Éléonore Daniaud
regard chorégraphique : Alexandre Lipaux
son : Nicolas Gardel
assistant à la mise en scène : Stéphane Roblès


Play Loud (Joue fort) de Falk Richter est un assemblage d’histoires fragmentées, comme autant de vies possibles d’hommes et de femmes, de parents et d’enfants, de couples et de familles, de leurs rapprochements et leurs éloignements : comme une société en miniature d’où émerge un univers de vies ébranlées par les crises et les soubresauts de l’ère néolibérale. Construite à la manière d'un album de rock, la pièce est un montage de paroles, de scènes confrontant quatre trentenaires en proie à des questionnements sur leur vie. L'émotion est précise, aigüe comme le regard est lucide et, doutant de sa lucidité, veut l'éprouver encore. La compagnie Mavra a été créée en 2008 par Émeline Touron et Jean-Thomas Bouillaguet. Depuis, plusieurs spectacles ont vu le jour dont L'Ile des esclaves présenté dans le cadre du festival Ring en 2016. Ils sont actuellement en résidence au Théâtre Ici&Là de Mancieulles et artistes associés à La Manufacture pour la saison 2016/2017.

AUTOUR DU SPECTACLE

sam 28 janvier \ 19:00 (Goethe Institut, Nancy)
HIVER - Cabaret Richter
Lectures musicales folk et rock de textes de Falk Richter (Ivresse, Trust, À deux heures du matin et Play Loud). En présence de l'auteur.

ven 31 mars \ 20:00 (Bar de la Manufacture)
PRINTEMPS - Road Trip USA (Born to be wild) / épisode 2

sam 17 juin \ fête de la Manufacture
ÉTÉ - Roméo et Juliette
Texte de Shakespeare. Un espace dépouillé. Un carré de terre autour duquel des chaises ont été installées. Deux musiciens sont là. Les spectateurs prennent place autour de ce ring où se joue un combat pour l'amour, envers et contre tout.








production : Compagnie Mavra, Théâtre lci & Là de Mancieulles, CDN Nancy Lorraine-La Manufacture, CCAM–Scène nationale de Vandœuvre, ACB-Scène nationale de Bar-Ie-Duc
partenaires financiers : DRAC Lorraine, Conseil Départemental de la Meuse, Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, Ville de Commercy
soutien : dispositif Quint’est et compagnie du Jarnisy
coréalisation : CDN Nancy Lorraine-La Manufacture, CCAM–Scène nationale de Vandœuvre

Danse OLIVIA GRANDVILLE, LA SPIRALE DE CAROLINE
Combat de Carnaval et Carême
Mercredi 25 Janvier 2017 à 20 H 30

Durée : 1h20

chorégraphie : Olivia Grandville
texte : Olivia Grandville (d’après Claude Gaignebet à propos d'un tableau de Bruegel)
interprétation : Bryan Campbell, Konan Dayot, Tatiana Julien, Gaspard Guilbert, Maximin Marchand, Aurélie Mazzeo, Martina Musilova, Sylvain Riejou, Asha Thomas et Lise Vermot
lumière : Yves Godin
scénographie : Yves Godin, Olivia Grandville, Daniel Jeanneteau
création sonore : Olivier Renouf
regard extérieur : Jeanne Brouaye
remerciements : Sylvain Prunenec, Magali Caillet


Pour sa nouvelle création, Olivia Grandville s’inspire du tableau du peintre Flamand Pieter Bruegel. La chorégraphe s’appuie sur la richesse du mouvement et la composition de l’oeuvre pour créer une pièce pensée en tableau vivant et en évolution perpétuelle. Dans le prolongement de Foules, projet créé en 2015 pour une centaine d’amateurs, le principe d’écriture de Combat de Carnaval et Carême repose sur une partition d’actions et de gestes transmis aux interprètes par l’intermédiaire de casques audio. Convoquant sur scène dix danseurs riches d’une diversité chorégraphique et culturelle, Olivia Grandville fait naître une luxuriance de gestes, une chorégraphie sophistiquée à base de mouvements tout à la fois bruts et virtuoses. Entre contrainte et autonomie, jeu et transe, Combat de Carnaval et Carême revendique la liberté absolue de sa fantaisie poétique.

“ [...] Résolument contemporaine, farouchement indépendante, parfois sur le fil de l’intrépidité, Olivia Grandville a cherché un corps aux antipodes des conventions de la production formelle. Cela par la remise en jeu d’acquis de la performance, l’approche attentive des méthodes somatiques, les pratiques de l’improvisation et la danse contact, le renouvellement et surtout le croisement des techniques. Comment négliger la résonance de tout cela, contrastant sur un solide fond de formation classique, à démanteler, et de legs de Bagouet, à dépasser ? [...] ” (Gérard Mayen, février 2015)



production : La Spirale de Caroline
coproduction : Le Lieu Unique (Nantes), CCAM-Scène nationale de Vandœuvre, Le Théâtre, Saint-Nazaire–Pôle Sud, Centre de Développement Chorégraphique (Strasbourg), La Ménagerie de Verre (Paris), Le Prisme (Elancourt), Charleroi Danses
soutien : DRAC Île-de-France au titre de l'aide à la compagnie (2015), DRAC des Pays de la Loire (2016), ADAMI, Région des Pays de la Loire, Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques, DRAC et Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Centre National de la Danse Contemporaine (Angers)
participation : DICRéAM